Connect with us

Prêt à taux zéro : le PTZ en 2018

credit immobilier ptz
Immobilier

Prêt à taux zéro : le PTZ en 2018

Le prêt à taux zéro, ou PTZ (que vous connaissiez peut-être sous l’acronyme PTZ+), est souvent modifié pour permettre une meilleure accession sociale à la propriété des ménages modestes, mais également maintenir l’emploi dans le milieu du bâtiment.

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro ?

C’est un prêt immobilier qui n’a aucun frais de dossier (quand généralement ces derniers avoisinent les 500€) et dont les intérêts sont à la charge de l’État et non pas de l’emprunteur comme un crédit classique. Ce prêt a pour but d’acheter un logement neuf ou ancien, que cela soit un appartement ou une maison.

L’attribution se fait sous certaines conditions de ressources, uniquement pour les français qui n’ont pas été propriétaires depuis au moins deux années.

Vous trouverez plus d’informations sur le Centre de documentation économie-finance mis en place par le ministère de l’économie, des finances, de l’action et des comptes publics.

PTZ

Prêt primo Breton

C’est une information qui n’est pas connu de tous, mais certaines banques locales comme le Crédit Agricole en Bretagne, propose des PTZ particuliers en interne pour les primo-accédants.

Quelques exemples

Le Crédit Agricole des Côtes d’Armor propose 12 000 euros sur 240 mois à 0% pour vous accompagner dans le financement de votre future résidence principale. Sachez toutefois que le montant de ce prêt Primo Breton ne pourra dépasser 10% du total du financement. De même il n’est pas possible de financer le logement juste avec ce prêt et doit être qu’une partie du financement, comme par exemple avec un PEL, un PTZ ou un prêt bancaire classique.

Le Crédit mutuel de Bretagne a mis en place un PTZ de l’ordre de 10 000 euros sur une durée de 14 à 25 ans.

Le Crédit Maritime propose 10 000 euros sur 240 mois à 0% ».

Qui peut bénéficier du prêt à taux zéro ?

L’acheteur d’une résidence principale dont les revenus ne dépassent pas le plafond de ressource défini en fonction de la zone où il vit et du nombre de personnes composant le foyer fiscal.

Les plafonds de ressources :

Plafond de ressource PTZ

Exemple

Une personne célibataire vivant à Lille (en zone A) peut profiter du PTZ si ses revenus ne dépassent pas 37 000 € en 2018 ou bien, s’il s’agit d’un couple avec deux enfants, 74 000 € par an (revenu fiscal de référence du ménage).

Lecture complémentaire

Continue Reading
Haut