Connect with us

Le crédit immobilier sans apport : une pratique de plus en plus fréquente

immobilier
Immobilier

Le crédit immobilier sans apport : une pratique de plus en plus fréquente

Vous rêvez d’acheter une maison, mais ne disposez pas d’économies pour servir d’apport personnel ? Eh bien, il est temps de vous décider, car les banques proposent actuellement de plus en plus d’offres de crédit immobilier à 110 % aux particuliers qui souhaitent acheter leur première résidence principale.

Cette solution de financement supporte ainsi le prix d’achat du logement et les éventuels frais de type droit de mutation.

Prêt immobilier à 110 % : les réactions des experts

D’après Joël Boumendil, fondateur et PDG du courtier ACE Crédit, le financement à 110 % marque un grand retour avec 15 à 20 % des dossiers traités durant les dernières semaines qui concernent ce type de prêt immobilier. De son côté, Cécile Roquelaure, directrice de la communication d’Empruntis.com constate une nette amélioration, et ce, même si « le 110 % a toujours été proposé par certaines banques ».

Pour Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com, « 15 % des dossiers d’avril 2017 sont des prêts à 110 %, contre 8 % en 2016 ». Il en est de même pour Vousfinancer.com où 50 % des dossiers traités en avril n’ont pas fait l’objet d’apport personnel, ce qui n’était pas le cas en janvier 2017 où 95 % des emprunts immobiliers ont bénéficié d’au moins 10 % d’apport.

Le crédit immobilier à 110 % : pour qui ?

Les établissements bancaires proposent le crédit immobilier à 110 % destiné aux primo-accédants, les ménages qui en sont à leur tout premier achat de résidence principale neuve ou ancienne, soit le budget nécessaire pour supporter la valeur de la maison et les frais annexes, dont les droits de mutation.

Cette souplesse coïncide à une période où les organismes de financement cherchent à attirer de nouveaux clients afin d’atteindre leurs objectifs commerciaux pour 2017.

Toutefois, même si le crédit immobilier à 110 % permet aux emprunteurs de ne pas participer au financement du bien, il ne leur sera accordé qu’en remplissant quelques conditions indispensables comme les revenus réguliers des salariés sous contrat à durée indéterminée et qui ont déjà réussi à dépasser avec succès leur période d’essai.

Pour les indépendants et intérimaires

Pour les intérimaires et les travailleurs indépendants, le crédit immobilier à 110 % leur sera accessible s’ils ont la possibilité de confirmer qu’ils disposent d’une rentrée d’argent stable depuis les trois dernières années.

Et Cécile Roquelaure ajoute que pour accéder à ce prêt immobilier, « la tenue du compte bancaire doit être irréprochable, les découverts et les incidents de paiement sont à proscrire, les crédits à la consommation seront peu nombreux et réservés à l’indispensable comme la voiture ».

Lecture complémentaire

Continue Reading
Haut